Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le projet burlesque : la traîne

Publié le par Fubuki

Non vous n'avez rien loupé :) Oui j'ai commencé ce projet curieusement par la bas.

Revenons au début de cette histoire. Un matin un model photo m'a formulé une demande particulière pour un shooting particulier. Il fallait un ensemble dans les tons blancs, style année 20. Cette période ne m'a jamais vraiment portée. En effet les robes sont longilignes, les femmes androgynes et très minces.

Du coup vu que depuis depuis longtemps je voulais bosser du burlesque, j'avoue lui avoir proposé tout autre chose. J'avais une image très précise dans la tête. Pour la première fois j'ai posé sur papier le concept: chose que je ne fais jamais car les dessins sont en général pas très représentatifs en stylisme. Oui, ils sont stylisés et souvent le rendu n'est pas conforme au projet de base.

Le projet burlesque : la traîne

Je le dis tout de suite même si le projet à vu le jour, le shooting n'a pas eu vraiment lieu ou du moins n'a rien donné avec cette personne. C'est bien dommage d'ailleurs. Mais parfois c'est comme cela, certaines collaborations n'aboutissent pas comme on le voudrait.

J'ai vraiment adoré réaliser cette ensemble, d'ailleurs il a été réalisé assez rapidement (15 jours il me semble).

Je savais d'ou partir:

J'ai commencé par réaliser un petit coussin 19eme:

http://www.couture-urbaine.com/article-tuto-realiser-un-coussin-type-19em-siecle-tournure-103162653.html

Le projet burlesque : la traîne

Ensuite, j'ai réalisé la base de ma traîne.En général la garniture de cette partie est en plume ou en tulle. Mais moi je voulais utiliser de l'organza avec la technique du lambeau comme pour ma robe skyfall (robe réalisée et portée pour l'élection Reine des neige 2013).

Le projet burlesque : la traîne

Ce qui me fais penser que je n'ai pas posté les récentes photos du shooting de cet automne réalisées avec cette robe , à programmer donc après cet article ;)

Cette technique est l'un des sujets de mes tutos:

http://www.couture-urbaine.com/article-realiser-une-jupe-de-type-lambeaux-ou-haillons-111801502.html

Bref voici donc la fameuse base:

Le projet burlesque : la traîne

que j'ai donc garnie de lambeaux.

Le projet burlesque : la traîne
Le projet burlesque : la traîne

Ce qui intéressant: c'est que ce projet répond directement à la question que souvent on me pose: Mais comment fait tu pour créer un projet ? d'ou proviennent tes idées ?

1) je les pense: souvent j'ai une image, une projection dans ma tête de ce que devrait être le projet à la fin , comme si je réalisais une toile (je suis artiste peintre à la base)

2) j'élabore une stratégie de conception: Composition des éléments, recherches de patrons, du tissu , ordre de montage.

3) j'élucide les problèmes (comme un inspecteur) en menant des enquêtes, des recherches, je répond à mes questions. Et si je ne trouve pas de solution à mon problème , je le contourne

4) je suis dans l'action et pas dans la théorie: je tente, je rate, je recommence, je m'améliore, je réussie

5) plus on s'enrichie, plus on a de la technique plus c'est facile de répondre à ses idées, plus le niveau augmente, plus je recherche, plus je m'enrichie et donc plus j'avance ect...

tiens en bonus je vous montre une ou deux de mes réalisations en dessin..

Le projet burlesque : la traîne
Le projet burlesque : la traîne
Le projet burlesque : la traîne
Le projet burlesque : la traîne
Le projet burlesque : la traîne
Le projet burlesque : la traîne
Le projet burlesque : la traîne
Le projet burlesque : la traîne
Le projet burlesque : la traîne
Le projet burlesque : la traîne
Le projet burlesque : la traîne
Le projet burlesque : la traîne
Le projet burlesque : la traîne
Le projet burlesque : la traîne

Commenter cet article