Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Projet Robe à la française: Etude du patron

Publié le par Fubuki

Je vous explique ici les pièces qui composent votre patron.

ceci est un demi patron il faut donc découper toutes les pièces par deux !

Projet Robe à la française: Etude du patron
Projet Robe à la française: Etude du patron
Projet Robe à la française: Etude du patron
Projet Robe à la française: Etude du patron
Projet Robe à la française: Etude du patron

Les plis du dos sont communément appelé plis watteau ! on peut polémiquer pendant des heures sur le fait que watteau c'est un peintre et pas des plis, qu'il n'était pas styliste mais adorait étudier les plis en peinture et les robes à la française et que sur ses tableaux il y en a des tas et des tas mais c'est bien mieux pour le référencement web (oulalala sacrilège) de les appeler comme ceci, Ils sont plus facilement identifiables avec ce nom et retrouvables pour les recherches aussi.

Il n'y a rien de honteux a appeler du paracetamol : doliprane devant la pharmacienne d'ailleurs elle n'en fait pas un roman, ni une maladie lol , elle vous sert et puis basta. Je ne suis pas la pour débattre que kleenex c'est avant tout une marque et que son vrai nom d'objet c'est mouchoir en papier !! Quand mon fils a de la morve au nez je luis dis "va me chercher un kleenex s'il te plait "pour le moucher !! La langue française a pour habitude de faire rentrer tout un tas de mots dans son langage courant en fonction de son usage et pas forcément en respectant une origine ou une histoire. Faut composer avec.

Je vais me faire lyncher mais je m'en fou royalement (le sujet royal est à l'honneur dans cette série d'articles) . Je ne suis pas une extrémiste de la couture !! Et comme je le dis souvent les mots c'est bien mais la pratique c'est mieux !! surtout pour des patron à plat , rien de mieux que le volume pour en comprendre le sens et le fonctionnement.

Ne vous m'éprenez pas je n'ai rien contre la culture ni même contre les gens cultivés mais en avoir ne veut pas dire devenir suffisant. La culture n'est pas une arme afin d’abattre(humilier) intellectuellement les autres, non elle est là pour être partager .Elle n'est pas élitiste et toutes personnes intelligentes et cultivées aura simplement envie de la répandre en la partageant avec des mots simples afin de la mettre à la porter de tous.

Alors ne vous culpabilisez pas si vous n'avais pas de culture historique et que l'on vous le reproche car vous n'en aurez pas besoin pour réaliser cette robe.

Sur ma version du patron qui est donc(pour en revenir à nos petits moutons) la version historique de la sack dress de 1770 , les plis watteau du dos sont formés d'une seule pièce sans couture coté . Le dos se forme par la réduction de plis(creux) en son centre. Si le tissu était assez large on pourrait le faire d'une seule pièce, ici il y aura une couture en centre milieu dos.

Sur la doublure face du buste (DA) on peut voir un emplacement pour une bandes d’œillets afin d'attacher les deux compères(que je vais camoufler par une pièce d'estomac). Par contre on ne voit pas sur ma version du patron sur la doublure dos(DB) le système de réglage du dos qui est d'habitude composé d’œillets.

Au sujet des engageantes! je définirais cette partie là plutôt comme des volants(prolongation) de manches puisqu'elle sera réalisée dans le même tissu que le manteau et que les engageantes sont souvent ajoutées ensuite sous forme de 2 ou 3 rangs dentelles. Mais je pense que cette partie du patron peut être utiliser pour les deux !

vous aurez remarqué qu'il manque le patron de la jupe (jupon) ce n'est pas un problème car on peut utiliser la même méthode que mes autres robes de la même période.

Vous voyez par vous même qu'il y a au final très peu de pièces sur ce patron et que la composition de la robe est très claire et simple.

Projet Robe à la française: Etude du patron
Projet Robe à la française: Etude du patron
Projet Robe à la française: Etude du patron
Projet Robe à la française: Etude du patron

L'étape de l'étude du patron permet aussi de définir le métrage du tissu! Ici j'ai donc imprimé patron en miniature et grâce aux échelle j'ai calculé (produit en croix) la hauteur et la largeur de chaque pièces !! Exemple : si 0,3cm (mesure prise sur l'échelle sur le papier) est égal à 2,54cm (1 inch) à combien est égal la largeur 17cm (mesure papier) : ce qui vous donne la mesure réelle :)

j'ai évalué avoir besoin de 12 mètre.

Une fois que tout cela est bien claire il faut mettre en place une stratégie de montage. Il faut réfléchir à chaque étape de la construction , l'ordre de montage et pourquoi le noter sur un papier.

Je ne me lance jamais directement sur un projet , j'attend quelques jours car souvent les choses s’éclaircissent petit à petit (j'ai toujours un petit moment dans mes journées entre deux actions pour penser couture) .

par exemple : ici j'ai compris que les plis watteau (qui forme le dos) sont montés ensuite sur la doublure et fixé par une couture et que donc il fallait que je triple la doublure et non pas les plis !

Commenter cet article

Jean Christian 29/06/2015 13:36

Merci pour tout c est toujours tres bien ce que vous.
Un debutant en couture et unpassionne de couture historique
Jean -christian