Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Projet Robe à la française: le pourquoi du comment.

Publié le par Fubuki

J'ai dis il y a quelques mois que la conception de vêtements XVIIIeme m'ennuyait et c'est finalement toujours vrai. Cette période de l'histoire bien que très populaire et à la mode n'est pas la plus difficile niveau couture. Les robes XVIIIeme bien que spectaculaire sont simples et faciles à réaliser.C'est bien pour cela que l'on voit des robes à la française , anglaise fleurirent aux quatre coins du web. Si les autres l'ont fait vous pourrez le faire et cette année je vais décortiquer ce monstre pour le démystifier et que vous vous sentiez capable de réaliser par vous même ce projet !

Ce qui rend la robe à la françaises si claquante c'est surtout son ampleur et la masse de décorations qu'il y a dessus.

Je vais donc vous montrer les coulisses de sa réalisation durant les deux prochains mois.

je vais revenir sur mon autre motivation: La revanche

j'ai en effet une terrible rancœur par rapport à ce projet. Il faut dire que bien que ma première robe à la française a eu pas mal de succès. Je n'en garde malheureusement pas un très bon souvenir tant elle a attiré sur elle comme sur moi un déchaînement de haine et de critiques toutes plus méchante les unes que les autres de la part de certaines couturières.

Olga Valeska https://www.facebook.com/olgavaleska.photos
Olga Valeska https://www.facebook.com/olgavaleska.photos
Olga Valeska https://www.facebook.com/olgavaleska.photos

Olga Valeska https://www.facebook.com/olgavaleska.photos

Au point qu'il fut impossible pour moi de l'aimer. C'était mon premier costume de ce type et la tolérance, l'humilité ne sont pas les qualités que l'on retrouve en tête de classement dans le monde du costume. Je ne les appel pas : costumiers(ces gens là) parce que pour moi , pour être un bon costumier il faut avoir des valeurs humaines en plus d'une certaine technique ou d'un savoir. Il faut avoir du coeur à l'ouvrage, de la passion bien dirigée vers l'essentiel : le costume.

Dans ce monde les gens pensent pouvoir s'élever en écrasant les autres. Que ce soit par des critiques stériles et non constructives ou par leurs "savoir".

On s'élève par le travail et sûrement pas en regardant l’assiette des autres et en crachant dedans.On s'élève pour soi et pas pour les autres. Si ces gens là passait autant de temps à coudre qu'à médir le monde du costume ne s'en porterait que mieux et on verrait fleurir des œuvres d'arts.

La finalité de tout cela c'est que cette haine envers moi (jalousie ?) je m'en suis servie pour me construire une forteresse beaucoup plus solide et haute surtout . Cela a été mon ciment. Plus on me critique plus je coud, plus je coud plus je progresse, plus je progresse plus je creuse l'écart entre eux et moi !

à moi, à présent après l'anglaise, la polonaise, la turque, la suédoise et la circassienne: la robe à française !!!!!

Commenter cet article

veronique 18/09/2014 01:12

C'est vraiment de la méchanceté de dire du mal de tes créations qui sont magnifiques et très précises...... moi même j'aie un métier que j'aime,je suis tapissiere décoratrice donc la confection des rideaux,dessus lits,coussins ect..... me fond pas peur..... j'aie donner 10 ans pour un groupe de patchwork car c'est ma passion et puis je fraisais les vêtements de mes enfants, tricots,crochets,,,,,, pleins de trucs quoi''''''et mes 2 filles sont dans la couture aussi surtout ma grande elle a monté a petite entreprise.....quand a toi tu as des idées fabuleuses, ces géniale et je suis sincère dans ce que je dis .....continue dans cette direction zt fait nous rêvé ......un grand bravo

Michèle PRETEUX 01/07/2014 09:10

Bravo aller de l'avant est la bonne réaction vis a vis des mesquins, jaloux, grades gueules etc....., dans tous les cas moi je dis bravo une deuxième fois pour ce que vous faites