Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le cosplay

Publié le par Fubuki

 

Je vois des gens qui emploi ce mot comme d'un mot péjoratif alors que techniquement c'est très complet, on y utilise la couture mais pas que ... avant de juger posez vous simplement cette question: aurais été capable de faire mieux?  Est ce que techniquement je suis capable de?

Cela permet de rester  à sa juste place  et de respecter le travail des autres pour l'énergie, la créativité et le cœur que la personne  à mis dans sa réalisation.  

Je pense que si on veut vraiment être complet, il faut s'informer, lire et essayer avant de donner des jugement hâtifs et sans fondement et puis il faut essayer, comme on doit goûter un plat avant de dire je n'aime pas!  Pratiquer l'art sous n'importe quelle forme c'est  être curieux et ne pas classer tout n'importe comment. La couture à  un potentiel immense : on y trouve toute sorte de variante: sac à main, costumes, déguisements, cosplay, utilitaires , en s'essayant  sur plusieurs tableaux on  apprend de nouvelles façons de réaliser. si  nous nous contentons de ce que les gens peuvent nous rapporter  ou  seulement  de ce que nous savons  .. nous risquons tout simplement de nous  tromper ou pire encore  d'avoir vite faire le tour du sujet  ^^

le  Cosplay  est un art qui n'est vraiment pas facile.  Alors aujourd'hui voici une petite synthèse (allégé) de ce qu'est son esprit

Le cosplay (コスプレ, kosupure?), mot-valise composé des mots anglais "costume" et "playing", est une subculture japonaise qui consiste à jouer le rôle de ses personnages (héros de mangas, d'animation japonaise, de tokusatsu, de films, de jeux vidéo ou encore de comics) en imitant leur costume, leurs cheveux —à l'aide d'une perruque ou en réalisant la même coupe de cheveux que celle du personnage— et leur maquillage. On appelle les pratiquants des cosplayers. Le terme costumade a été proposé par l'Office québécois de la langue française en février 2010 pour traduire cosplay (« activité consistant à se costumer en personnage de fiction... », voir GDT). Mais, en France, la définition officielle de ce mot publiée, en octobre 2011, par l'Académie française concerne uniquement le rassemblement occasionné par cette activité1. Les termes costumadier et costumédien ont aussi été proposés par l'OQLF comme équivalents français de cosplayer au cours du même mois.

Très courante au Japon, cette pratique n'est pas rare aux États-Unis ou en Europe lors des conventions et autres festivals de mangas ou de science-fiction. Cette pratique est née aux États-Unis[réf. nécessaire], créée originellement par les fans de Star Trek puis de Star Wars qui se costumaient en personnage pour la sortie des films, mais a connu une très grande expansion au Japon, pays qui organise désormais le « World Cosplay Summit » à l'initiative de Aichi Television Broadcasting.

 

au Japon 

au Japon, les cosplayers ne participent à aucun concours, mais ont accès à des espaces réservés dans les grandes conventions, et ne circulent sur le salon même qu'à condition de ne pas se faire photographier à l'intérieur, pour ne pas risquer de déranger les visiteurs non cosplayers. Les espaces qui leur sont réservés leur permettent d'être photographiés à volonté par des amateurs et des professionnels. L'échange de cartes de visite mentionnant les sites Internet de chacun est de rigueur entre photographes et cosplayers. Les lieux publics tels que les quartiers tokyoïtes de Harajuku ou de Shinjuku sont également réputés pour en accueillir la fin de semaine.

De fait, le cosplay est bien plus basé sur l'image que sur la performance —prestation ou création de costumes— que dans les pays occidentaux, et donc la question de faire ou acheter son costume y est plus secondaire. Il existe même un véritable marché commercial de costumes en prêt-à-porter ou sur mesures. Par contre, le cosplay reste une activité marginale souvent mal perçue par le Japonais moyen. À titre d'exemple, une cosplayer japonaise se mariant aura tendance à abandonner le cosplay —et à fermer son site— afin de rentrer dans une vie sociale plus conventionnelle.

 

Des cosplayers

Le « World Cosplay Summit » est le seul évènement cosplay au Japon qui comprend un concours, international qui plus est. Et pour ce concours, il est en effet interdit de porter des costumes ou des parties de costume achetés ; il faut que le costume soit entièrement fait par les mains du cosplayer.

Le cosplay japonais, qui a émergé aux alentours des années 1990-1991, n'est, contrairement à une idée reçue, pas le pionnier en la matière. Ceci dit, le cosplay au Japon reste celui capable de présenter le plus de participants lors des plus grands salons. Il met particulièrement l'accent sur le modèle et ses poses qui doivent se rapprocher de l'apparence et des poses du personnage original.

 

en Europe

En Europe (plus particulièrement en France et en Italie), le cosplay prend une dimension plus théâtrale : la qualité des costumes est un point très recherché, mais par les concours où les cosplayers se retrouvent en face d'un public devant lequel ils miment des combats, récitent des dialogues ou chantent (seuls ou en groupe), un certain jeu d'acteur est apprécié.

Bien que les cosplays soient généralement présentés comme des compétitions, le but des participants est plutôt d'exprimer une passion personnelle que, véritablement, de remporter une victoire. L'ambiance de ce genre de manifestation est très bon-enfant, et certains cosplayers ne participent jamais aux concours.

La plupart des cosplayers mettent un point d'honneur à créer leurs costumes eux-mêmes (y compris les accessoires tels que bijoux et armes) et à ne les utiliser qu'une seule fois.

Il est d'ailleurs souvent mal vu, dans le cadre des concours, de présenter un costume qui a déjà été présenté lors d'un autre concours ou dont certains éléments ont été achetés plutôt que fabriqués.

Si le costume a été acheté en partie, le cosplayer n'a en général pas le droit de participer aux concours, mais peut faire ce que l'on appelle du 'cosplay libre', c'est-à-dire se promener librement sur les lieux, c'est-à-dire généralement dans les allées d'une convention, ou de passer sur une scène spécifique au 'cosplay libre'.

De plus, depuis quelques années, certains voient le cosplay comme un moyen de se faire de la publicité à peu de frais. Ainsi, des cinémas font rentrer gratuitement les spectateurs qui viennent déguisés lors de la sortie d'un « gros titre » (comme Star Wars ou Le Seigneur des Anneaux). D'autres enseignes organisent même des concours ou des animations autour du cosplay.

 

lien: http://www.france-cosplay.fr/

cos.jpg

cos2.jpg

cos3.jpg

Commenter cet article

YukiChan 02/05/2013 12:38

Cosplayeuse moi-même, je ne peux que vous inviter à vous plonger dans ce formidable univers qui m'a énormément apporté, tant sur les plans intellectuel et manuel que sur le plan humain. Beaucoup de belles rencontres, beaucoup d'émotions (beaucoup de fous rires ! De stress aussi ^^")

Pour celles et ceux qui sont intéressés par le cosplay de la robe couleur de soleil, sa créatrice est une de mes connaissance et elle expose les nombreuses photos de la fabrication et du costume fini (ainsi que ses nombreux autres costumes) sur sa page "Nekohime Cosplay" que je vous invite à regarder =)

Morgane 02/05/2013 11:56

C'est d'ailleurs dommage que le cosplay ait une si mauvaise image en France, beaucoup l'associe à des "jeux pour éternels gamins", pour ma part je trouve que c'est très intéressant et pas si facile que ça. Très bel article en tout cas ! :)

lya 02/05/2013 11:21

Voilla qui est clair et complet
Merci de m avoir apportee toutes ces infos

Marie 27/12/2012 17:17

Maman d'une cosplayeuse en herbe, j'avoue que je m'amuse bien à imaginer des patrons pour les personnages qu'elle a envie d'incarner. Et comme vous, je trouve que c'est un passe-temps qui demande
beaucoup de technique ! Mais ça en vaut la peine !

Nawel 12/07/2012 18:18

Un article bien complet sur le cosplay, et de belles images ! :)

Melusyn 04/02/2012 11:32

Pour avoir essayé d'en faire (et encore essayer), j'admire quiconque fait un costume qui tient juste sur la personne !
J'avoue que certains sont plus réussis que d'autre, ne serait-ce que parce que le cosplayer incarne drôlement bien le personnage choisi, mais même un cosplay "moins bon" techniquement mérite un
respect énorme.
J'admire les cosplayers...

Aelis 24/01/2012 19:24

Merci de toutes ces infos! J'entends beaucoup parler de cosplay mais du fin fond de ma campagne, je n'en connaissais pas toutes les subtilités... C'est chose faite, me voilà éclairée (au moins sur
ce sujet là!)

Chicasalsa 24/01/2012 19:02

Moi franchement j'admire les cosplayers, tant certains personnages sont difficiles à faire "vivre", la plupart sont issus du manga ou des jeux vidéos et reproduire des dessins (pour lesquels tout
est pratiquement permis) en couture (et bricolage parfois!) ce n'est pas toujours chose facile.

cecilia 24/01/2012 18:34

et bien moi, et tu le sais déjà, je suis ultra fan de tout ce que tu fais, je trouve que c'est magnifique, et même si je ne partage pas cette passion avec toi j'ai beaucoup de plaisir a venir sur
ton blog et a suivre tes créations.
Continues a nous émerveiller!!!!

toulabeille 24/01/2012 14:22

wahou j'adore la robe couleur du soleil ! magnifique ! par contre le lien ne fonctionne pas ! sniff j'aurai bien aimer aller le visiter ! personnellement j'aime beaucoup le cosplay et ce que tu
fais est magnifique !